SYLVIE RUAULX

26 mai 2010

 

Expositions (Sélection) 

  LUDO ET SCÉNO

 

 

 

 

REPRÉSENTATION-7BIS      REPRESENTATION-1-BIS 

REPRESENTATION-6-BIS      REPRESENTATION 4

 

 

 

 

   SIMILIBLICS MUSÉE

  

 

SIMILIBLIC 1 SIMILIBLIC 2SIMILIBLIC 3SIMILIBLIC 4SIMILIBLIC 5SIMILIBLIC 6

 

SIMILIBLIC
2016
résidence / exposition télévisuelle, LE SIMILIBLIC, Musée du Mac Val, vitry sur Seine
Production TV, Musée du Mac Val 

 

 

S’inspirant de l’émission de 1969, le SIMILIBLIC fait l’inventaire d’objets étranges récupérés dans les entreprises du val-de-Marne et propose au public sous la forme d'émission télévisée de trouver la définition d’objets industriels présentés sur socle. 

 

"Bienvenus! à l'exposition télévisée du SIMILIBLIC à l’auditorium du Mac Val, ce vendredi 27 mai. L’émission se déroulera de 17h à 18h et se clôturera autour d’un verre. Le SIMILIBLIC est la restitution d’un projet de résidence effectué en Val de Marne, Il fait l’inventaire d’objets étranges récupérés dans les entreprises des alentours, nous essaierons de trouver leur définition….."




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la fomre Bis

 

 

  

forme bis

Spaguetti & Dur et Mou
2016
exposition Le pied dans le plat, La Forme, Le Havre
Photos : ESADHaR





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aubert 3

 

 

 

        

Aubert 4       Aubert 5

 

 

Aubert 1       Aubert 5 copie

       

 

 

 

Aubert Sylvie-Ruaulx-chez-C

Simple Mixte 
2015 / 2016
exposition, Simple Mixte, avec Christophe Cuzin (mesures des murs),Moments ArtistiquesParis 2015
Photos : Raphaël Chipault (&Ruaulx)





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Epreuves-d'usine-9

 

 

 

  

 Valenciennes-epreuves-d'usine-2       Valenciennes-epreuves-d'usine-10

  

Valenciennes-Epreuves-d'usine-3        Valenciennes-Epreuves-d'usine-4  



 

 

Epreuves-d'usine-10

 

 

 

 

Epreuves-d'usine-11     Valenciennes-epreuves-d'usine-6

 

VALENCIENNES 1      valenciennes 2

Épreuves d'usine 
2015
80 sculptures sans outils (matériaux divers)
résidence & exposition, Epreuves d'usine, L'H du SiègeValenciennes  2015

 

 

"Une œuvre de S. RUAULX part toujours de rien. Elle démarre d'un lieu. Cette fois, de Valenciennes. Rayonne aux usines alentour, lesquelles fournissent la matière première que ses mains, finalement, coordonneront.  Ainsi, l'œuvre est en marche dès le contact initial, le rendez-vous qui suit, le pacte conclu ; puis dans le butinage in situ, au fil des jours. Une question de tact & de doigté. Au commencement sont les usines, fabricantes de choses utiles ou futiles, des choses à faire tourner le monde ; mais aussi pourvoyeuses de déchets, de chutes n'intéressant que les circuits du recyclage qui leur donneront une seconde vie. C'est dans cet intervalle, dans cette attente du retraitement, que S. RUAULX prend le téléphone pour se présenter – plasticienne, abeille des métaux lourds –, présenter sa requête, annoncer la couleur.  Ces chutes sont matière d'art. Évidemment, la démarche est aussi peu rentable que possible(...)" Gerard Danglade, Ruaulx & Rouages





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14-VERSO copie   15-RECTO copie   24-VERSO copie  31-RECTO copie

32-VERSO copie   33-RECTO copie   35-RECTO copie  33-RECTO copie

36-VERSO copie   38-VERSO copie   39-RECTO copie  40-VERSO copie

41-RECTO copie   42-VERSO copie   45-RECTO copie  48-VERSO copie

Catalogue  2015
2015
extrait
catalogue de résidence Épreuve d'usineL'H du Siège, Valenciennes
Textes de Isabelle Tessier et Gérard Danglade





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  champs-de-regard-1

 

 

 

 

champs-de-regard           champs-de-regard 2

 

 

A           C-Stéphane-Mahé

 

 

 

 

 

champs-de-regard-3

Champ de regards
2014
regards industriels (pvc), 60 néons
110 x 170 cm 
résidence, Artothèque de Vitré, chapelle d'Argentré, 2014
photos :  Stéphane Mahé / Isabelle Tessier  

 

  

"Il y a maintenant longtemps que les artistes sortent de leur atelier mais c'est une chose d'en sortir et une autre de le transporter là où on est. Le principe de la résidence d'artiste diffère de la simple commande par le type d'activité qu'il implique : non pas faire quelque chose pour un lieu mais faire quelque chose quelque part où l'on demeure un temps. Il y a évidemment le lieu où l'oeuvre prendra place mais aussi les partenaires qu'on trouve : l'oeuvre commence avec la recherche de ceux avec lesquels on pourra faire quelque chose. Dans le cas de Sylvie Ruaulx il s'agit d'abord de trouver des « fournisseurs » qui ne sont pas précisément vendeurs de peinture en tubes : plutôt des fabricants, des équipementiers, des fournisseurs spécialisés dans la plasturgie ou la transformation de métaux. Il faut les prospecter, les sélectionner et les convaincre de se prêter au jeu. Cette dimension de prospection et de relation du travail de l'artiste est aussi une dimension de l'oeuvre comme le rappelle la mention des entreprises qui coopèrent : pas de prospection, pas de coopération, pas d'oeuvre."   Arnaud Guilloux et Isabelle Tessier, extrait du texte Faire de l’art.





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MUR-1

 

 

 

MUR-2 copie            

 

 

 

_Murs-POntivy

Cut up the wall
2014
Parpaings, rebuts industriels (métal, pvc, verre...), peinture acrylique
500x170x20 cm (5 murs)
résidence L'art dans les chapelles, collège Romain Rolland, Pontivy, 2014





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 10 12 13 

20 18 26 28 

30 31 33 37 

47 49 52 57

Catalogue 2014
2014
extrait
catalogue de résidence Champ de regards, Artothèque de Vitré, Vitré
Textes de Arnaud Guilloux et Isabelle Tessier





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EL PALET À ESPANORAC 

 

PALETTE NORAC

El Palet 
2014
palettes et sa caisse de transport ,vidéo (30mn)
190 x 70 cm 
exposition Dans la peau d’un commanditaire, Frac Bretagne, 2014
El Palet dans le hall de l'entreprise Espanorac, Madrid, Espagne2014

 

El Palet est la reliure d’un livre animé dont la caisse et les palettes en sont les écrins. Dans une lucarne découpée à cet effet, les images et les vidéos défilent, on les regarde sans avoir à tourner les pages.

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Art dans les chapelle grille 

 

 

 

 

Art dans les chapelles-porche copie    Art dans les chapelles-porche 2

 

 

 

 

art-dans-les-chapelles

 

 

 

art dans les chapelle2

La part des anges
2013
corniches, rails, découpes laser inox, acier, alu, dibond, divers traitements de surface (peinture epoxy, aspect métal brut et ciré, peinture anti rouille), rivets pop, lettres dibond, purges plastiques.
dimensions Rails : 510 x 200 cm / Porche : 230 x 120 cm / Purges : 100x100 cm
exposition L'art dans les chapelles, Chapelle de Notre Dame du Moustoir, Malguénac, 2013
crédits Photographiques : Stéphane Cuisset

 

 

 

"La part des anges, C’est dans la chapelle à la lisière de la forêt que sont posés, pour un temps, quelques restes de production industrielle environnante. Ce sont des matériaux en instance de recyclage, ils doivent repasser par une forme liquide avant d’être encore une fois usinés. Pour l’instant ils sont là, portant la forme en négatif de ce qui fut utile, c’est leur moment de pause suite au tumulte de leur transformation. La matière inutile, juste esthétique, indispensable. Dans cette attente, Sylvie Ruaulx, les regarde, les choisit, les emprunte, les assemble et nous les montre, c’est son travail. Elle intervient peu sur ces formes produites par le hasard, guère plus sur la couleur qui est celle des matériaux et de leur industrialisation. C’est une mise en scène comme une mise à voir pour que chacun fasse le chemin de ses émotions. Sylvie Ruaulx choisit les chutes industrielles comme matière première parce qu’elles n’ont pas d’autre valeur que leur poids, elle les emprunte parce qu’elle considère son action comme un cycle de transformation, elle les assemble parce qu’elle veut jouer de toutes les interactions possibles de ces formes. Ces actions sont d’abord d’ordre économique et sociale, elles participent de la même activité que l’industrie, c’est un principe de réalité auquel elle tient avant de poser les hypothèses artistiques. Les squelettes de découpe laser sont suspendus sur des glissières en guise de chancels pour les transepts et de portail pour la nef. La proposition est un passage à emprunter, cela peut nous transformer comme toute rencontre entre la beauté et la raison. Je vois là les dépouilles du travail des hommes, l’offrande de l’inutile, la sublimation du presque rien. L’expérience se prolonge au sol avec des purges plastiques comme d’immenses champignons noirs, fruits de l’humidité et de l’abandon. Ils nous attendent, ils sont là depuis longtemps. La part des anges, c’est la partie du volume d’un alcool qui s’évapore pendant son vieillissement en fût."  Christine Chupoz, 2013





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flers 2 angles 2

 

 

 

 

Flers 2 angles

 

 

GRILLES FLERS 2        GRILLES FLERS

Show vrac
2013
découpes laser métal, pièces de repoussage, purges plastiques, bandes caoutchouc, plexi, nid d'abeille, découpe de carbone, serre-joint, parapluie, peinture acrylique blanc et jaune fluo, feuille pop-set, aimants, pied photo, tube inox et aluminium, plexi préform,  impression numérique sur papier Velin d'Arche
dimensions variables
résidence 2angles dans le cadre de l'exposition Réactif 5, Flers, 2013 

 

 

"de gauche à droite, un nid d’abeille sur pop-set vert/anis, au sol déroulée, une feuille polyuréthane verte ,dessus, une pièce de repoussage inox, à coté, trois autres pièces de repoussage plus petites, posée sur un cercle en acier une timbale inox, deux plaques de découpe laser acier assemblées par des aimants à leurs sommets, une grille de découpe laser époxy rouge soudée à une purge grise par des coulures plastiques bleu, deux découpes laser métal repoussées maintenues à la verticale par un assemblage riveté, une barre inox sertie dans une purge plastique kaki enmenchée dans deux découpes en acier repoussé, une pièce de repoussage inox, dedans en vrac, des bandes de polyuréthane grises et rouges, une feuille polyuréthane verte fluo partiellement déroulée au sol, une timbale en acier, une découpe de plexiglass blanc mat, dessus, posée en équilibre, un squelette de formes repoussées et pliée en deux, une découpe carré en plexiglass blanc mat évidée circulairement avec une purge noire satinée posée en son centre, un parapluie en plastique rouge, ouvert et embouti dans une forme découpée en acier et maintenue verticalement par un serre-joint au sol, une feuille polyuréthane blanc mat posée en équilibre sur une barre inox, elle-même enmenchée à un pied photo, une purge ovoïde bleu/cyan, une peinture murale à l’aéro jaune fluo, dessus, quatre bandes polyuréthane rouges et vertes fluo, une grille de découpe laser grise époxy avec coulures plastiques bleu/cyan boulonnée à une découpe laser en plexiglass blanc mat, un photomontage numérique sur papier vélin blanc encadré, au sol, deux nids d’abeille, une découpe laser aluminium posée contre une pièce de repoussage en inox.
Hors champs : une découpe laser carbone posée sur vitre, deux motifs en blanc de meudon d’une contreforme de découpe laser sur vitre , une pièce de repoussage inox, poussière de polyuréthane sur plaque ronde acier, posé au sol, un rouleau de polyuréthane sanglé, des bandes de polyuréthane en vrac dans sept plexiglass transparents préformés et vissés au mur, un portant en inox  fixé au mur et à sa base fixé à trois sceau de polyuréthane posés les uns sur les autres, des bandes polyuréthane de couleurs sur une feuille de polyuréthane verte, une purge kaki au sol." S.Ruaulx

" Elle n'invente rien, elle ne voudrait que ramasser et assembler une chose puis une autre, montrer le travail des autres, s'émerveiller de ce qui existe déjà et à quoi bon rajouter des objets au monde. L'industrie, la grande discrète cache les négatifs de sa production, Sylvie Ruaulx les prends et nous les montre comme si elle frôlait l'âme du travail. Assemblés comme des trophées, ils chantent le travail de l'homme, la part inutile du matériaux en devient son hymne."   Christine Chupoz 2012





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FORME-12 FORME-24 FORME 23 FORME-5

FORME-11 FORME-29 FORME 31 FORME 41 

FORME-4 FORME-30 FORME-1 FORME-6 bis

 

6 / 35 combinaisons  
2014
35 tirages numériques sur papier Velin d'Arches encadrés 
70x 50 cm
exposition Nopoto, Paris 2014





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    FLERS MURAL 2 copie    

         

mural-bis        FLERS MURAL

SMP
2013
peinture acrylique aérosol sur béton, lettres SMP inox fixées sur entretoises, centre ville de Flers
770 x 220 cm
résidence 2angles dans le cadre de l'exposition Réactif 5, centre ville, Flers, 2013

 

 

le projet consistait à donner une visibilité à une enseigne, celle de l’entreprise SMP. Peu d’entreprises locales situées dans les zones industrielles ou artisanales sont connus du grand public, SMP en fait partie. 

"En contrebas de l’église, en plein coeur de la ville de Flers, un mur non peint sans utilité particulière, séparait un magasin de coiffure et une agence de voyage. Après enquête, les propriétaires de ce mur sont, la mairie de Flers et les deux magasins mitoyens.
Le projet a consisté à  s’approprier ce mur afin de donner une visibilité à une autre enseigne, l’entreprise SMP partenaire à mon projet d’exposition à 2 Angles. Peu d’entreprises locales situées dans les zones industrielles ou artisanales sont connues du grand public, SMP en fait partie. Ainsi, en proposant de faire apparaître les rebuts d’une production par l’utilisation de découpe laser et l’inscription des lettres en inox SMP, le projet est de montrer au coeur des villes avoisinnantes l’activité industrielle souvent méconnue.
La peinture murale a été réalisée avec 24 squelettes de découpe laser donnés par l’entreprise et utilisés comme pochoirs. A chaque grille une couleur. le choix de celles-ci répond à celles de l’environnement commerciale.
Une fois le mural fini, certaines des découpes laser ont été accrochées aux fixations existantes sur la façade de la cour extérieure de 2 Angles."S.Ruaulx





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

palette 

 

 

 

palette 2   palette3

 

 

P1030667   SAVERGLASS 2

1001 bouteilles
2012
palette, bouteilles, liquides colorés, peinture vitrail, adhésifs, acrylique, sangles, dispositif d'éclairage
commande privée de l'entreprise de flaconnage Saverglass-Tourres, Le Havre
430 x 200 x 200 cm
hall de l'entreprise Saverglass-Tourres, Le Havre, 2012





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                    BUREAU1 

 

 

BUREAU3    BUREAU5

Étagère BA13
2014
exposition C° Le bureau (T.Lanfranchi & Agnès Aubagne), Paris, 2014





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

KERCPAUL CHAMBRE 2         

 

 

 

Kerpaul zoom chambre léger     KERPAUL ZOOM

 

 

 

KERCPAUL CHAMBRE

Ciel de lit
2012
Enduits, crayon, peinture
530 x 400 cm
Résidence & exposition 777-6 du Château de Kerpaul, 2012
Crédits photographiques : Claude Doaré

"Poursuivant son travail initié depuis 2007 autour de grilles de rebuts industriels, provenant d’une industrie de découpe laser à Brest, Ciel de litest un “work in progress”, qui évoluera au fil du temps. Sortis de leur contexte ces chutes acquièrent une valeur plastique et sont ici utilisées comme gabarits pour la réalisation de dessins et peintures murales. Les murs, à l’origine bleu, restaurés par des enduits ont été laissé tels quels, bruts. Les empreintes apparaissent, legères, douces, fantomatiques. Un inventaire de motifs, de formes combinées, juxtaposées est offert aux visiteurs. Intensifiée par le bleu et le blanc, tel un ciel nuageux, la chambre devient propice à la reverie." Mélaine Rouger, 2012

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kerpaul échaffaudage BIS

 

Echafaudage
2009
installation modulaire / Phase 3  : 24 grilles de découpe laser "Itec Entreprise", échafaudage, peinture minium - dépose des grilles de découpe laser contre un échaffaudage. décapage et antirouille passé au pistolet à peinture.
450 x 150 x 350 cm 
résidence &exposition 777-3, au Chateau de kerpaul, Loctudy, Bretagne - 2009.

 

 

L'Echafaudage et les Dalles sont des oeuvres produites lors des résidences 777, dans le parc du Château de Kerpaul, Bretagne. Celles-ci ont débutées en 2007 et s’est poursuivis jusqu’en 2009. Sylvie Ruaulx a produit une pièce évolutive, un “work in progress”, lors des 3 premières éditions 777, avec des grilles de découpe laser provenant d’une entreprise bretonne.

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHUTES-ROUGES

 

  

 

  

zoom 2     zoom

Chutes rail 2004 n°1
2010
installation modulaire : 14 chutes de métal de découpe laser "Boyer Laser", rail à coulisse, peinture époxy RAL 2004. 
195 x 32 x 6 cm
Chutes rail 2004 n°1 présentée dans le cadre de l'exposition The Wall de Christophe Cuzin, Galerie de multiples, Paris - 2011 
Chutes rail 2004 n°1 présentée dans le cadre de l'exposition Anywhere galerie, c/° Nathalie Borg, Paris - 2011  

Les Chutes Rail sont composées de chutes de découpes laser industrielles récupérées dans diverses entreprises de mettalurgie, puis insérées dans la chaîne de production de peinture de l’entreprise et disposée comme un inventaire sur un rail.  (...) "Les Chutes-rails forment des suites d’objets aux contours abstraits, déclinés dans une gamme de couleur uniforme - jaune, bleu, orange acidulé… Les éléments sont posés, juxtaposés et légèrement décollés du mur, à disposition comme sur une étagère… " (...) Extrait du texte de Isabelle Delamont 

 





 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la-dalle-2008      





Dalles Kerpaul

Dalle 
2008
Installation modulaire - Phase 2 : 24 grilles de découpe laser "Itec Entreprise", peinture époxy, dalle en béton, peinture goudron.
400 x 500 cm 
résidence & exposition 777-2, au Chateau de kerpaul, Loctudy, Bretagne - 2008.

 

 La dalle a été repeinte en noir et les grilles de découpe laser, posées dessus les unes sur les autres.





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

objets-8+-couleurs   objets-11couleur  

objets-18+-couleurs   objets-22+-couleurs  

Odyssées
2014
5 tirages numériques NEXPRESS quadri recto seul sur une carte couchée une face de 300 grs encadrés
33 x 51 cm
exposition, Le pied dans le plat, La Forme, 2016

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

New york

 

 

NEW YORK2     NY 3

Dépouilles cuir
2014

peau de cuir découpées, tendeurs et caoutchouc

dimensions variables
exposition real Estate, Ventana 244 art space, Brooklyn, 2014





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rocher - PLATEFORME 1

 

 

 

 

 

Rocher - PLATEFORME 2

 

 

 

 

RAILpsd     Rocher - PLATEFORME

 

 

 

 

Rocher + CONTOUR

Rail Movie & Plateforme

Rail Movie : plaques de découpes laser métal, bois, PVC, Plexi et plexi, adhésif blanc + Rails aluminium
395 x 42 x 5cm - 2013
exposition Plateforme, galerie Platefome, Paris - 2013

"Le Rail Movie est un chemin de fer qui pourrait s’étendre indéfiniment, tactil et interactif, il est composé de matériaux industriels où ici s’ajoute la citation d’une oeuvre de Christophe Cuzin réalisée aux Tanneries d’Amilly en 2009."

 


Plateforme : Sculpture modulaire - contreplaqués, enduits mixte, peinture laquée, plexi, talc 
120 x185 cm x 145 cm 
exposition, Plateforme, galerie Platefome, Paris - 2013

"La sculpture a été concue en module, se transformant en fonction de l’environnement où elle est présentée, initialement appelée «rocher porteur» aujourd’hui elle devient plateforme et receptacle à de nouveaux matériaux." 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MAQUETTES----RUAULX    MAQUETTES-1-RUAULX - copie    MAQUETTES-2-RUAULX    MAQUETTES-3---RUAULX

4/ 16 Drôles de mécaniques
2016
12 Impressions numériques sur PVC 
35 x35 cm
exposition, Nopoto, Paris 2016

 

 

"Ces dessins informatiques sont des études de compilations d’images prises en entreprise lors de ma résidence à "L’H du Siège" à Valenciennes. Durant 3 mois, j’ai fréquenté les chaines de production de diverses entreprises régionales, et ai pris des photos de machines, d’objets,  de chutes.... Une fois sur l’ordinateur ces images sont détourées, découpées, et compilées avec d’autres images sur fonds bi chromiques. Ce collage informatique est donc bien une étude au dispositif présenté à l’exposition « Epreuves d’usine » réalisée en 2015. C’est une pratique d’atelier, comme un carnet de croquis,  qui me permet d’évaluer et de regarder autrement les objets collectés."

 




 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

  

 

ombre-et-dépouille-havre

 

 

 

ombre-et-dépouille    ombre-et-dépouil

 

 

 

PALETTE FUREUR     PALETTE FUREUR2

Ombres et dépouilles
2012
recto de la cimaise : chutes métalliques de découpes laser, peinture aérosol et photo
dimensions variables
La fureur de l'éternuementGalerie 65, École des beaux-arts du Havre, Le Havre, 2012

  

-prospection dans l'entreprise Saverglass Tourre au Havre. Eprumt d'une palette de 1000 bouteilles                                                        -exposition, une palette de bouteilles de verre remplies de liquide coloré et un mural composé de chutes de découpe laser de l'entreprise Boyer Laser utilisé comme pochoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nantes Rail franck

 

 

 

 

 

Nantes Rail 2      Nantes Rail zoom

 

 

 

 

Nantes Rail

 

Rail Movie A3 L1
2011
installation modulaire : plaques de découpes laser  métal "Tisl", "Atlametal", bois "Laserteam", Plexi "Plastic44", Atout Plastic", + les oeuvres des étudiants (peintures, dessins, photos, tricot,  tags...et grilles peintes) + 80 m de Rails aluminium.
400 x 30 x 5cm  

oeuvre collective présentée dans le cadre de l'exposition "workshop du Rail Movie de Sylvie Ruaulx avec les étudiants L1 de l'école supérieure des beaux arts de Nantes", Galerie de l'école Supérieure des Beaux Arts de Nantes, Nantes - 2012

  

 

"Le Rail Movie offre la temporalité d’un scan, d’un aperçu d’influences diverses, alimenté par l’image, sa matérialité et ses prolongements. Traces mouvantes de la survie des images, et de ses matériaux, récurrences des formes et de la constance des préoccupations plastiques. Le Rail Movie est fait de restes, de ce qui perdure, d’espaces pensés et rêvés. Le Rail Movie est constitué de divers éléments, les « Clichés »,  travaillés en atelier dans différentes techniques : dessin Vinyle sur verre, photos sur alu, dessin gravé sur Plexi, collage sur bois, peinture sur verre ou sur bois… ce sont parfois des multiples, des traces d’un travail en cours. Le Rail Movie est fait parfois de multiples, d’images matérielles, que l’on peut toucher et déplacer. Les grilles de découpe laser ponctuent l’espace laissant des zones de silence ouvert sur l’extérieur. Le Rail Movie  est un film avant montage, un chemin de fer qui pourrait s’étendre indéfiniment traversant des paysages, des influences, et des réalités concrètes. Partant d'une rigueur formelle et minimale, passant par une expression gestuelle et agencé comme un jeu post-Fluxus, l’espace du rail présente une posture kaléidoscopique". 

(...) "Les Rails-movies sont eux composés de suite d’images, de dessins abstraits, de grilles superposées aux motifs plus ou moins reconnaissables, agencés et se développant en séquences, se recouvrant ou se déployant tour à tour. « À tirettes » ou « sur rail », posés au sol parfois, les éléments qui composent ces œuvres sont à loisir modulables et recombinables par le regardeur, l’invitant à construire son propre tableau, son propre décor comme son propre film. " (...) Extrait du texte de Isabelle Delamont 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

grilles-vichyaplati  

 

 

 

 

 

 

    grilles SRDLT          grilles SRDLT 2           grilles SRDLT3

 

 

Ecran-de-veille-couleur  Ecran-de-veille-noiretblanc

Grilles Vichy
2007
Installation modulaire : 12 grilles inox "Boyer Laser", "Oxycentre", "Sérinox Entreprise", 2 films d'animation pour écrans de veille.
dimensions variables 
Les Grilles, Galerie/Restaurant  Le Chantier, Vichy, 2007

 

VALISE JORDAN    

Valise Grilles 777
2007
Valise  :  1 valise "Baudry" peinte orange minium , 10 grilles inox "Boyer Laser" peinture époxy orange minium, tiges filtées.
385 x 262 cm
Valises 777, Galerie Bernard Jordan, Paris - 2011 

 

 

 
 

Posté par _SRdlT_ à 18:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]


11 mars 2007

 

Principales expositions

 

2016 

Le Similiblic, Musée du Mac Val, Vitry sur Seine

Le pied dans le plat, La Forme, Le Havre

 

2015

Simple mixte, Les Moments artistiques, c° Aubert, Paris

Nopoto, Paris

Epreuves d'usine, L'H du siège, Valenciennes *

 

2014

Dans la peau d’un commanditaire, Art Norac, Frac Bretagne, Rennes

L'art dans les chapelles, Chapelle Notre-Dame du Moustoir, Malguénac *

Le bureau, Paris 

Champ de regards, Artothèque de Vitré, Chapelle d'Argentré, Vitré  *

Cut Up the Wall, L’art dans les chapelles, collège Romai­n Rolland, Pontivy *

Real Estate, Ventana 244 gallery,  Brooklyn

hluku kefy, kladiva ticho, Les ateliers millefeuilles, Nantes

 

2013

Show vrac bis, Château de Kériolet, Concarneau *

L'art dans les chapelles, Chapelle Notre-Dame du Moustoir, Malguénac *

777-1-2-3-6-7, château de Kerpaul, Loctudy

Réactif 5, résidence 2 Angles, Flers

Atmosphère de Transformation 5, Friville Edition, Paris

Plateforme, Galerie Plateforme, Paris

 

2012 

Je préfère ne pas être consommée trop vite, Anywhere Galerie, Immanence, Paris

La fureur de l'éternuement, Galerie de l'Ecole Supérieure d'Art et Design, Le Havre

Rail movie L1, workshop étudiants L1, Galerie de l'Ecole Supérieure des Beaux Arts, Nantes 

 

2011

Pas au delà du vernissage, Console, Paris

Que fais-je ? , Atelier emsrstc, Paris

The Wall, invitée dans l’exposition de Christophe Cuzin, Galerie de multiples, Paris

Valises 777, Galerie Bernard Jordan, Paris 

 

2010

The Machine eats, Frederico Sève gallery, New York

 

2009-2007

Pensées détachées, Bibliothèque Nationale François Mitterrand, Paris

­777 Hors les murs, la Générale en manufacture, Sèvres

La Vitrine, Centre Est-Nord-Est, Saint-Jean-Port-Joli, Québec

Grilles, Galerie le Chantier, Vichy *

 

2006-2002

Open février/ le jour de la sirène, Paris

Suite Home, Collectif AX /Sylvie Ruaulx & Dominique Forest, la Générale de Belleville, Paris

Alliages, Alliages, Forges de Champagnole, Champagnole

 

 

  • expositions personnelles

 

 

Résidences, bourses, acquisitions d’entreprises

 

2015

- Résidence du Mac Val , "Show les Choses" - Résidence croisée en Lycée Professionnel Paul Bert de Maison Alfort et en entreprises sur le territoire du Val de Marne 

2014

- Collection Art Norac/Espanorac (entreprise), Madrid

- Résidence Artothèque de Vitré, Chapelle d'Argentré, Vitré - en partenariat avec les entreprises LFP, Knauf, Texier, Orhand, Rio, Fimor, Celtipak

- Résidence L’art dans les chapelles, collège Romai­n Rolland, Pontivy - en partenariat avec les entreprises Celtipak, Guyot, Axi, Maccoco, Lucas, Vib, Serti 

 

2013-2012

- Résidence 2 Angles, Flers - en partenariat avec les entreprises  SMP, ID Composite, MPO, Multiform, Fimor, Celtipak

- Collection Saverglass/Tourres (entreprise), Le Havre

 

2009-2007

- Collection Bibliothèque Nationale François Mitterrand, Paris

- Résidence 777 au Château de Kerpaul, Loctudy - en partenariat avec l’entreprise de métallurgie bretonne ITEC

- Résidence Centre Est-Nord-Est, Saint-Jean-Port-Joli, Québec - en partenariat avec les entreprises  Edmond, L.G Cloutier, Marau, QVP, Rousseau

 

2003

- Résidence en entreprise Alliages, Champagnole - en partenariat avec les entreprises  Daniel Grillet,  Forges de Syam, Solvi groupe Arcelor, Metalinox, Verpillat

 

2001

- Bourse d’étude DEA arts plastiques, Université Paris 1

 

 

 

Commissariats

 

2013-2007

Résidence-Exposition 777, Château de Kerpaul, Loctudy, Bretagne

 

2011

Que fais-je ? , atelier emsrstc, Paris

Valises 777, galerie Bernard Jordan, Paris

 

2009

Valises 777 Hors les murs, le Mange-disque, Paris

 

2007

Valises 777 Hors les murs, la Générale en Manufacture, Sèvres

 

 

 

Publications (selection)

 

2014

Catalogue de résidence Champ de regards, Texte Arnaud Guilloux & Isabelle Tessier, Artothèque de Vitré, Vitré

Catalogue d’exposition, L'art dans les chapelles, Texte Sylvie Ruaulx, Pontivy

 

2013

Catalogue d’exposition, L'art dans les chapelles, Texte Christine Chupoz, Pontivy

 

2012

Catalogue d’exposition La fureur de l'éternuement,TexteBaptiste Roux & Miguel Angel Molina, Friville Edition, Paris

Catalogue 777-1-2-3, Texte SRDLT, Paris

 

2009

Catalogue Valises 777, Texte SRDLT, Paris

 

2003

Catalogue de résidence Alliages, Champagnole

Livre d’artiste, Livre des porte-monnaie, Paris

 

 

 

Posté par _SRdlT_ à 10:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]